Mon cher Chair...Mon bon Bone

Bienvenue cher étranger...Tu te trouves ici Ailleurs c'est confus je sais, mais tu finiras par t'y faire...Ou pas.
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

 Jezabel Woods

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Jezabel Woods

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/01/2010


MessageSujet: Jezabel Woods   Lun 11 Jan - 14:53


    Les choses que les autres ne savent pas forcément...

    Identité : Jezabel Woods.
    Véritable identité : Dorian Mayers.
    Surnom : Vilain petit canard.
    Âge : 19 ans.

    Métier : Etudiant. Et fier de l’être…Et alors ?


    T'es qui toi nom de dieu?!

    Description psychologique :

    Si il y a un détail sur lequel j’aimerais débuter…C’est sans doute le fait que le vilain petit canard est resté un vilain petit canard mais puissance mille. Pas dans le sens physique, non, dans le sens mental et surtout caractériel. Avant il était moche comme un âne et totalement replié sur lui-même –ou plutôt en position fœtale, écrasé sous les coups de ses camarades de classe- et à présent il est simplement moche à l’intérieur et c’est lui qui force les autres à se replier. Autant hommes que femmes finissent par se plier sous ses coups, après tout la vengeance est un plat qui se mange froid, même si en apparence il est chaud comme la braise maintenant ! Certes dans cette histoires il n’y a pas vraiment de « morale » rien de spécial à en tirer, si ce n’est qu’un jour le lapin devient le chasseur et il se trouve que dans le cas de ce lapin là, il sait parfaitement manier un fusil et surtout viser.

    Vous ne pouvez pas savoir à quel point le vilain petit canard se sent à présent comblé par ses actes…Ses souffrances ont apporté des fruits, bien que ce n’étaient sûrement pas ses cocards qui ont contribué à le rendre beau comme il l’est à présent. Devenu totalement sadique et quelques peu à côté de la plaque, ce jeune homme ne pense plus qu’à avancer coûte que coûte sans pour autant retomber dans la tristesse de son enfance. Lui qui avant était pourtant si doux, est devenu quelqu’un d’aigre, et littéralement maltraité par la vie. Peut être qu’au fond il a changé parce que la ville a changé, tout comme ses habitants ? Qui sait…Mais en même temps il fallait s’attendre à ce qu’un jour il péte totalement les plombs et qu’il en finisse par faire comprendre aux autres, que plus jamais il ne se soumettrait.

    Cela dit, ses mauvais côtés sont largement supérieurs aux bons. Il n’a plus une once d’humanité en son fort intérieur, ou tout du moins c’est ce qu’il laisse paraître…Aucun intérêt à se montrer faible et à montrer qu’au fond il pourrait peut être ressentir encore de la pitié ou de la compassion, mais ceci n’ayant jamais été prouvé, il s’en tire sans soucis. Bon, passons aux choses sérieuses…On peut dire que ce jeune homme est asocial, et pourtant rien que pour combler son propre côté joueur, il se peut qu’il vous adresse la parole et même un petit sourire aguicheur…Mais sans doute son pire défaut et le plus grandissant c’est…-suspens-…le narcissisme. Il s’aime, il aime sa nouvelle apparence et il sait parfaitement que les autres l’aiment aussi alors…Il faut bien savoir s’aimer de temps à autres.

    Pour ce qui est de ses bons côtés…Cela ne concerne que le moment où il s’attache vraiment à quelqu’un. Bien entendu ce n’est pas évident pour lui de s’attacher, ni de faire confiance, ni même de tout simplement aimer. Mais dans le cas où il serait certain que ses sentiments sont réciproques et bien il ferait ressortir sans craintes d’autres défauts qui sont aussi un peu des qualités. Je parle là de la jalousie, de la possessivité, et tout ce qui va avec…Si on essaye de lui voler la personne qu’il aime, ça risque de chauffer plus que d’habitude ! Ce grand sadique et quelque part un peu sadomasochiste, aimerait aussi que ce qu’il offre lui soit rendu. C'est-à-dire qu’il aimerait bien que quelqu’un de possessif lui fasse savoir qu’il est sa propriété.

    Et d’ailleurs je dois vous avouer qu’il a un faible pour quelqu’un…étrange et qui marche avec une canne ou en boitant c’est… ? (Dr. House ! lol non je rigole).

    Malheureusement, celui sur lequel le vilain petit canard louche, semble quant à lui regarder ailleurs, ou peut être qu’en bon paranoïaque qu’il est Jezabel se fait des idées. Il préfère croire à la deuxième option…Cependant si il découvre que ce qu’il ressent n’est absolument pas réciproque, il se lasserait bien vite et partirait lui aussi voir ailleurs si l’herbe est plus verte. Et cela en va de même pour n’importe qui d’ailleurs. Car oui malgré tout, ce jeune homme sait parfois se montrer calme et partir avant d’être encore blessé…Aucune envie d’en revenir à la position fœtale mais pour des raisons qui font plus mal que les coups et les blessures physiques. Dans son fond intérieur et mine de rien, il est un grand romantique refoulé !

    Cela dit et pour clarifier les choses : je vous rassure il ne tape pas sur tout ce qui bouge comme un barbare…Il est un petit peu plus sophistiqué et classe. Il ne cogne que quand on l'approche un peu trop près. Si si il y a une grande différence entre être un barbare et cogner parce que quelqu'un nous approche...Non? ah bah mince alors!

    Bien qu'il soit asocial par nature, il peut parfaitement changer radicalement de caractère pour vous faire croire qu'il est quelqu'un d'agréable...Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins et il sait parfaitement user de manipulation pour arriver à vous faire croire n'importe quoi. Et finissons-en par ajouter qu'il est plutôt vicieux et pervers...Les viols lui il aime bien, autant les subir que les imposer aux autres...A croire que son enfance l'a totalement détraqué!


    Description physique

    Se regarder dans la glace ? Un miroir qui reflète une immense beauté et une certaine assurance ? Il n’y a rien de meilleur au monde ou tout du moins pour ce petit canard devenu un majestueux Cygne. Pour ne pas dire une bombe sexuelle…Et non, ses chevilles n’enflent jamais. Au contraire, plus on lui dit qu’il est beau et plus on le regarde, et bah plus il en demande ! Mais en même temps il faut le comprendre…Tout petit quand il se regardait dans un miroir il avait la sensation que ce dernier finirait par se briser d’une seconde à l’autre. Ses dents presque crochues et ses boutons bien trop nombreux étaient un attentat sévère contre le sens de l’esthétique et du bon goût. Et cela avait tendance à déclencher la haine de ses camarades de classe qui –et sûrement avec raison- se défoulaient sur lui sans pitié…Après tout un crime ça se punit ici et en chine !

    A présent c’est un beau jeune homme avec des formes magnifiques qui se tient face au miroir. A son adolescence il avait subit une sorte de mutation incroyable. Ses dents avaient finit par se replacer correctement –à force de s’en prendre plein la gueule ?- ses boutons avaient laissé place à une peau resplendissante et douce, quelques peu bronzée. Pour ce qui était de son nez, après un passage par la case départ décrite comme « picasso » il s’était rapetissé et était devenu plus « mignon » pour ne pas dire fichtrement beau, incrusté au milieu de la figure il ne faisait que rendre le tableau plus beau à regarder. Et ses yeux qui n’avaient jamais vraiment eut une teinte définie, avaient finit par prendre forme, légèrement en amende et d’une couleur marron claire, devenant presque rouge à certains moments…Dieu qu’il était craquant !

    Ensuite la métamorphose ou évolution radicale, continua ! On aurait dit qu’il devenait un hybride d’une autre espèce là. Quand il était plus jeune il ne savait même pas ce que signifiait le mot « muscles » et à présent il le savait parfaitement…C’était ce truc là tout dur qui le rendait séduisant et désirable… (Je sens que les esprits pervers de certains ce sont réveillé là). Et…Oh tiens ! Avec de l’huile ça devenait même reluisant…et ses fines tablettes de chocolat, miam, on en mangerait !

    Il s’était toujours prit pour une sorte de nain de jardin…Lui qui mesurait à peines un mètre cinquante alors que ses camarades de classe étaient presque des colosses. Et bien maintenant il n’avait rien à envier aux autres. Un mètre soixante sept de pur bonheur , ou en tout cas bonheur pour lui. Et ses lèvres...Ouf n'en parlons pas, vous ressentez vous aussi l'envie de l'embrasser? Vous n'êtes pas le seul -ou la seule-.

    Pour ce qui est du reste je pense qu’il est inutile d’en parler, vous le découvrirez par vous-mêmes ou peut être pas. Mais n’oublions tout de même pas sa chevelure mi-longue et soyeuse, presque toujours en bataille…Jezabel y tient comme à la prunelle de ses yeux, surtout parce que mine de rien il entretient ses cheveux avec des shampoings et autres lotions de qualité. Quoi qu’il en soit, il ne possède qu’un tatouage et non négligeable, sur les omoplates une paire d’ailes…Pour bien marquer le coup et se rendre encore plus attirant. Mais ne voulant pas d’avantage abimer sa peau ou son corps, ce grand tatouage symbolique était déjà largement assez. Au final il ne reste qu’une petite chose qui…Aller vais-je le dire ? Un piercing, mais l’endroit où il est placé, c’est dans votre imagination que cela va être décrit…Âmes sensibles s’abstenir !




    Les curieux veulent toujours tout savoir...


    Silence dans la salle…La porte venait de s’ouvrir avec une lenteur presque calculée, et peut à peu une silhouette désirable se fit voir par les yeux curieux des demoiselles assises sur leurs chaises. Qui était ce beau mâle qui venait de pénétrer dans la salle de cours ? Aucune idée mais elles bavaient déjà toutes à l’avance et semblaient crier au désir en silence…Un seul regard et elles tentaient tant bien que mal de le déshabiller du regard. Mais malheureusement pour les demoiselles –et quelques geeks au fond de la salle qui bavaient aussi mine de rien- les rayons X c’est dur à obtenir sans rien faire en échange, et tout le monde sait que les désirs ou les miracles coutent cher.

    En fait si il était revenu à la surface, en sortant de son cocon de mocheté, ce n’était pas uniquement pour s’attirer les regards des petites garces et des gars désespérés. Non, bien loin de là…Ce qu’il voulait c’était se venger, et rendre tous les coups de poing qu’il s’était ramassé étant petit. Oui, vous l’aurez compris, il était rancunier comme pas possible et aussi très extrémiste. Mais pas question de montrer de suite sa vrai nature…Pour commencer il allait s’amuser autant que possible…Avec des regards aguicheurs qu’il commençait déjà a adresser aux jeunes filles, avec des sourires doux et des regards magnifiquement tendres. Il avait débarqué avec un nouveau corps et un nouveau nom inconnu…Mais il n’était pas venu pour se faire des amis ou devenir le gars le plus populaire de la classe. Bien que cela pourrait être drôle.

    Il avait finalement prit place après une petite présentation rapide…Et les gens ignoraient que si il souriant de façon si rayonnante, ce n’était en rien parce qu’il était ravi de l’accueil…Mais plutôt parce que dans son esprit sadique à toute épreuve il s’imaginait déjà entrain de les tabasser, à coups de pied, à coups de boules et peut importe ce qu’il utiliserait pour le faire. Et les filles quand à elles, elles subiraient un sort plus subtil…Avec une belle lame flamboyante tout devient soudain plus subtile, moins agressif, mais tout aussi savoureux. Tout de même je vous rassure de suite, il s’était quand même assuré qu’au moins pour ses débuts il s’attaquerait bel et bien à ceux qui avaient osé briser son enfance. Certains de ceux qui prenaient du plaisir dans le temps à le rabaisser et le tabasser, n’étaient plus là, au plus grand désarroi du canard. Ils avaient sans doute sentit les changements que la ville subissait et ils devaient certainement être morts de trouille dans un coin de leur chambre.

    Vous voyez, il y a deux sortes de personnes…Ceux qui assument le changement et qui l’affrontent, et ceux qui n’ont pas le courage d’avancer. Dans tous les cas, le canard était dans le premier groupe et pour la première fois de sa vie il était ravi pour quelque chose…Il avait accomplit un exploit, revenir en force et avec assez de rage au ventre comme pour s’amuser au maximum.

    La première journée de cours c’était donc bien passé…Il avait su jouer les hypocrites, et se faire une nouvelle place parmi ceux qu’il allait bientôt trucider. Bien sûr au début il fallait qu’il se fasse autant apprécier par les filles et garçons qui tomberaient raides sous son charme, et ensuite il avait remarqué aussi ceux qui semblaient le détester par pure et simple jalousie. Dans son petit esprit dérangé, il se demandait si il allait commencer par ceux qui l’aimaient bien ou par ceux qui étaient jaloux de lui…La jalousie, il adorait ce mot, ça roulait sur sa langue et il s’en délectait dés qu’il le prononçait…Personne n’avait jamais ressentit de la jalousie à son égard, et voilà que les beaux gosses d’entant devenaient les canards jaloux.

    Renverser une situation en sa propre faveur est toujours…Jouissif. Il était excité le soir en rentrant chez lui, il était heureux, fier de lui-même et il s’aimait encore plus que d’habitude. Cela dit, le jeune homme avait eut quand même un peu de mal à s’endormir, mais il se força puisque le lendemain pour s’imposer il aurait besoin sans doute de beaucoup d’énergie, alors autant ne pas la gaspiller inutilement.

    Une fois le matin venu, il s’était réveillé avant même que le réveil n’ose sonner, quasiment à l’aube, et vint ensuite une partie essentielle de ses journées : entretenir sa beauté comme il se doit et se rendre encore plus resplendissant et rayonnant qu’il ne l’était déjà. Des mecs et des nanas il en avait déjà bastonné sans pitié, mais ceux qu’il s’apprêtait à trucider aujourd’hui étaient pour lui des gens plutôt spéciaux. Il avait donc prit une douche froide de bon matin, l’eau froide étant bonne pour la peau et pour la circulation entre autres, et de plus ça réveille alors c’était parfait…Shampouinage intensif avec des produits de qualité, ensuite il se nettoya le corps en entier, séchage, un coup de crème niveau pour tout le corps, et tout le reste…Cela vous ennuierait bien vite si je vous racontais tout ce qu’il fait le matin dans les moindres détails.

    Vous devez sans doute croire qu’à ce moment là son esprit était vide n’est-ce pas ? Comme si il ne faisait qu’exécuter machinalement des gestes qui étaient devenus une habitude pour lui. Et bien non, en fait il pensait à quelqu’un qu’il devrait contacter bientôt, surtout si dans le feu de l’action il tuait quelqu’un. Chose qui le rendait encore plus nerveux et qui l’excitait vingt fois plus que le simple fait de tabasser l’un de ces abrutis de première qui lui avaient ruiné son enfance.

    ----------

    Journée de cours normale…A midi il avait mangé son repas accompagné d’une troupe de filles…Les garçons qui observaient la scène semblaient bouillonner de rage et le canard lui, s’éclatait au plus haut point.

    -Dis moi Jezabel…Après les cours je voudrais te montrer quelque chose…Tu veux bien ?
    C’était la voix d’une petite blonde de sa classe. Il se souvenait que cette dernière lui avait craché à la figure étant plus jeune, alors qu’il venait de subir une lamentable agression. Et ce fut donc avec un doux sourire, les yeux mi-clos et en penchant doucement la tête sur le côté –geste qui déclencha un « awwww » général- qu’il répondit donc :

    -Bien sûr princesse. On se rejoint à la fin des cours !

    Dans son esprit une seule phrase faisait rage « tu vas en baver salope ».

    -------------

    La fin des cours venait tout juste de sonner…Les élèves étaient sortis pour la plupart, en trompe de la salle, quitte à se pousser les uns aux autres pour pouvoir sortir plus vite. Sauf la belle petite blonde et Jezabel qui prenaient leur temps en se lançant des petits regards aguicheurs. Elle sortie en premier, suivie de près par Jezabel, qui ce matin avait caché sous son manteau une lame d’environ quinze centimètres. Encore heureux que personne ne vérifiait ce genre de choses à l’entrée du bâtiment avant les cours. Elle avançait d’un pas plus ou moins rapide vers le gymnase, finalement elle manquait d’imagination on dirait…

    Il la suivait de près et finalement une fois arrivés la bas, elle fit un petit détour pour aller dans les vestiaires qui étonnamment étaient presque vides…Une dernière fille était restée la bas mais en les voyant arriver elle avait prit ses affaires, toussota quelques peu et s’en alla vite vite en rougissant au passage. Jezabel quand à lui laissa tomber son sac et vint près de la jeune demoiselle qui se dandinait quelques peu en souriant de façon plutôt mignonne.

    -Je te préviens ma belle…J’aime quelques peu les choses particulières…

    Après avoir dit cela, il la prit par la main sans attendre pour la traîner dans les toilettes. Je vais vous épargner les scènes plutôt hot qui eurent lieu…Ce n’était qu’un amusement sans grande importance. Mais une fois l’action passée, alors que la jeune fille n’avait pas encore finit de remonter sa culotte, Jezabel ne se gêna pas pour la cogner une première fois avec force et brutalité, un beau coup de poing…Ce premier coup avait déjà mis la jeune femme KO…Mais ce n’était pas pour autant qu’il allait s’arrêter. Excité, vidé dans un sens mais encore plein d’énergie, il continua de cogner en joignant son deuxième poing pour la cogner de façon plus rapide et efficace.

    Il se stoppa quelques peu en attendant que la blondinette reprenne un peu ses esprits. Et quand cela fut fait et que la jeunette ouvrait quelques peu les yeux, il l’agrippa au niveau de la gorge avec ses deux mains et commença a la serre sans cesse…Un sourire sadique encré sur son visage…

    -Crève salope ! Tu te moquais du canard…T’es devenue la pute de celui que tu détestais…

    Finalement il n’avait pas utilisé le couteau, mais il se rattraperait une prochaine fois, pas de panique. Et au moins comme ça il n’aurait pas besoin de nettoyer quoi que ce soit. Il retira alors ses mains, laissant tomber la demoiselle de tout son poids contre le carrelage du sol et surtout contre les toilettes…Il l’avait presque poussé avec dégoût et il la laissa là tout simplement.

    Une petite douche s’imposait…Il se sentait sale après avoir couché avec cette fausse blonde –oui parce qu’il avait eut le temps de vérifier que c’était une fausse blonde- heureusement pour lui il était au bon endroit pour prendre sa douche.

    Après l’avoir pris il attendit quelques temps…Une heure ou une heure et demie, le temps que la nuit tombe plus ou moins…Et une fois que ce fut le moment il alla prendre le téléphone portable dans son sac.

    -J’ai besoin d’un coup de main…Je suis dans l’antre des étudiants, je t’attends.

    Qui avait-il appelé ? D’après vous ? Vous l’apprendrez bien assez tôt. Celui qu’il avait contacté il le connaissait déjà…La première fois qu’il avait tué un gars il avait paniqué totalement, et on lui avait conseillé de contacter le criquet, chose qu’il avait fait. Ils s’étaient donc rencontré la nuit et il faut avouer que c’était à ce moment là qu’il avait flashé sur lui, même si il avait un air totalement bizarre et suspect…Un vrai criquet…A croire que le canard était devenu insectophile. Pas très sexy j’avoue mais que voulez vous, ce genre de choses ne se contrôlent pas. Cela dit…Si le canard était prêt à succomber aux charmes totalement loufoques du criquet vue la nuit –alors que c’est à ce moment là qu’il est de loin le moins charmant- cela voulait dire qu’il était prêt à accepter tous les côtés de sa personnalité…N’est-ce pas romantique d’aimer les défauts –ou de ne pas voir les défauts- de celui ou celle qui nous fait craquer ?

    Il ne restait plus qu’à l’attendre patiemment…




    Et vous ?

    Comment avez-vous trouvé le forum ? Grâce à un bouton sur l’un de vos partenaires.
    Comment le trouvez-vous ? Je le trouve toujours pareil, je clique sur le bouton de la page d’accueil de mon forum et hop ! xDD Non ça va je déconne, j’aime beaucoup, voir je le trouve sublime même si le contexte est dur à comprendre au début.
    Code du règlement : [Validé -W]
    Code du guide du joueur : [Le compte est bon -W] je crois^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jezabel Woods

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon cher Chair...Mon bon Bone :: Welcome Here Baby! :: Fiches de Présentation. -